7433 Vues |  Like

Les djihadistes utilisent les réseaux de jeux en ligne pour recruter vos enfants!

Soraya Benouri est une mère de famille qui travaille comme fleuriste dans une petite ville de l’Hérault.

Le 13 mars dernier, elle a posté un message sur son mur Facebook.
Dans ce dernier, elle révélait que son fils de 21 ans avait été contacté par des djihadistes à travers le jeu de stratégie pour smartphone Clash of Clans.

Son message a été partagé plus de 70 000 fois mais il a suscité tellement de réactions que la maman a décidé de le supprimer, le 21 mars dernier.

Contactée par Buzzfeed, Soraya a confirmé que son fils recevait régulièrement des sollicitations de djihadistes, notamment aux moments où il cherchait à s’intégrer dans de nouvelles équipes (le jeu Clash of Clans se joue par teams). Mais cette fois, son fils a joué le jeu jusqu’au bout :

Il a fait comme s’il allait jusqu’au bout et c’est là qu’ils lui ont proposé un rendez-vous à Montpellier, alors il a vraiment pris peur. Ça partait vraiment sur un projet de départ en Syrie.

C’est la raison qui a poussé cette maman à partager son expérience sur les réseaux sociaux. Évidemment, les profils mis en cause ont été signalés à Clash of Clans et à la police. 

Capture écran du jeu Clash of Clans.

Capture écran du jeu Clash of Clans.

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]