6966 Vues |  Like

Tunisie : Les ministères réhabilitent les djihadistes de retour au pays (allocations financières)

Selon le journal Achark Al-Awsat, dans un article nommé “Tunisia: Govt Rehabilitation Program for Returning Terrorists”,  L’état Tunisien débloquerait pour 2018 un budget pour réhabiliter les islamistes djihadistes de retour au bercail!

Différents ministères tunisiens :  Ministère de la Justice, de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de la Défense élaborent un programme de réhabilitation des terroristes de retour des “foyers de tension”.

Cette information est confirmée par l’ AfricanManager.com, qui écrit que les autorités tunisiennes cherchent à mettre en place une plateforme juridique appropriée pour les terroristes de retour de Syrie, Libye et Irak aux fins de leur réinsertion dans la société tunisienne.

Islamistes Tunisiens défilants dans les rues.

Prison? Non réhabilitation, déblocage de fonds et de structures pour les accueillir comme d’importantes allocations financières! En sont, soit disant, exclus les terroristes reconnus coupables d’assassinats, de massacres et d’autres faits classés crimes contre l’humanité.  Mais biensur, c’est très logique tout ça… des djihadistes partis faire le djihad (tuer) mais sans faire le djihad (tuer)… partis faire du tourisme en Syrie, Libye et Irak sans doute! Et ce n’est pas les morts qui vont dénoncer à l’autorité tunisienne leurs assassins!

Des experts tunisiens en sécurité ont souligné à Asharq Al-Awsat que les chefs de Daech ne seront pas autorisés à revenir en Tunisie et que seuls des cadres moyens et des combattants le seront. Ba tient donc! Ils auront droit aux allocations financières? 

Il y a quelques temps il avait été reproché vigoureusement pendant plusieurs mois, notamment par les pouvoirs publics, au mouvement Ennahdha (frères musulmans) sa tolérance pour les terroristes de retour sur le territoire. Hôpital qui s’est donc foutu de la charité…

Tunisian Islamists protest against the Tunisian government and demand the wearing of the veil by all Tunisian women on April 1, 2011 in Tunis. AFP PHOTO/ FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)

 

[Source : Asharq al-Awsat (en arabe : الشرق الاوسط Le moyen-orient) est un important quotidien panarabe, avec un tirage de l’ordre de 200 000 exemplaires, imprimé simultanément dans douze villes sur quatre continents.

Fondé à Londres en 1978, il y est toujours basé. Asharq al-Awsat est aujourd’hui édité par Saudi Research and Marketing Ltd., dirigé par le prince saoudien Faisal bin Salman, et est de tendance modérée.

Depuis 1990, Asharq al-Awsat connaît un succès croissant, étant distribué à la fois au Moyen-Orient (Machrek) et au Maghreb, en particulier au Maroc. Présenté comme « le journal international des Arabes », il couvre à la fois l’actualité arabe et internationale.

Asharq al-Awsat fut le premier quotidien arabe à utiliser la transmission satellitaire pour l’impression simultanée dans plusieurs villes dans le monde. Le journal possède notamment l’exclusivité pour le monde arabe des articles issus du Washington Post, d’USA Today et de Global Viewpoint. Asharq al-Awsat est présent sur le web depuis , en arabe et en anglais.]

[La copie totale ou partielle et la capture d'écran de tout ou élément(s) du website ici présent est strictement interdite sans notre autorisation (rendez-vous à la section contact). Merci de respecter le copyright international sous peine de poursuites judiciaires.]